bandeau prix 600

Interallié 2017 : La Nostalgie de l'honneur aura apporté deux prix à Jean-René Van der Plaetsen

van der plaetsen nostalgie honneur L’écrivain et journaliste Jean-René Van der Plaetsen, directeur délégué de la rédaction du Figaro Magazine, a reçu le prix Interallié 2017 pour son essai La Nostalgie de l'honneur, son premier livre.

C'est le deuxième prix que Van der Plaetsen reçoit pour ce livre. En octobre, le jury du prix Jan-Giono en avait aussi fait son choix.

L'auteur y décrit la geste héroïque des Français libres et des Compagnons de la Libération pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que celles d’Indochine et d’Algérie, à travers l'itinéraire de son grand-père maternel, le général d’armée Jean Crépin.

"La force de ce livre", selon l'académicien français Jean-Marie Rouart, "c'est qu'il n'évoque pas seulement l’aïeul de l'auteur, il nous parle de nous, de la France, d'un univers et d'une sensibilité militaire douloureuse. Car, à travers un personnage, il nous révèle une tragédie. Le calvaire d'officiers, dans la funeste période 1940-1965, à rarement été éclairé dans une aussi juste lumière."

Franz-Olivier Giesbert, journaliste et écrivain français, a également salué ainsi ce livre : "à travers le récit bouleversant des faits d'armes de son grand-père, héros de la Seconde Guerre mondiale, compagnon du général de Gaulle, Jean-René Van der Plaetsen rend hommage à cette valeur en voie de disparition dans un livre qui sent le ciel et l'air pur."

Présentation par l'auteur

« C’est un fait : notre époque n’a plus le sens de l’honneur. Et c’est pourquoi, ayant perdu le goût de l’audace et du panache, elle est parfois si ennuyeuse. Alors que le cynisme et le scepticisme progressent chaque jour dans les esprits, il m’a semblé nécessaire d’évoquer les hautes figures de quelques hommes que j’ai eu la chance de connaître et de côtoyer. Comme Athos ou Cyrano, c’étaient de très grands seigneurs. Ils avaient sauve l’honneur de notre pays en 1940. Gaulliste de la première heure, mon grand-père maternel était l’un d’entre eux. Sa vie passée à guerroyer, en Afrique, en Europe ou en Extrême-Orient, pleine de fracas et de combats épiques dont on parle encore aujourd’hui, est l’illustration d’une certaine idée de l’honneur. Qu’aurait-il pense de notre époque ? Je ne le sais que trop. C’est vers lui que je me tourne naturellement lorsqu’il m’apparaît que mes contemporains manquent par trop d’idéal. Ce héros d’hier pourrait-il, par son exemple, nous inspirer aujourd’hui ? C’est dans cet espoir, en tout cas, que j’ai eu envie, soudain, de revisiter sa grande vie. »

J.-R. V.d.P.

Jean-René Van der Plaetsen présente "La Nostalgie de l'honneur"

À propos du prix Interallié

Le prix Interallié est un prix littéraire français décerné chaque année depuis 1930 en novembre, lors de la période des prix littéraires de l'automne.

Il a été créé le 3 décembre 1930 par une trentaine de journalistes qui déjeunaient au Cercle de l'Union interalliée à Paris en attendant les délibérations des dames du jury du prix Femina. Le prix est remis au début du mois de novembre, après le prix Goncourt, au restaurant parisien Lasserre. Uniquement honorifique, ce prix ne s'accompagne d'aucune récompense d'ordre pécuniaire.